Nos techniques de préparation

Les meubles

Les meubles sont tout d'abord entièrement démontés sauf:

- les parties collées*

- les parties pointées ou aggrafées dont le retrait engendrerait un risque d'endommagement*

Toutes ces parties sont ensuite soit:

- poncées pour les "plats"

poncage2

- aéro-gommées à basse pression (3 à 6 bars), avec un abrasif à base de coque de noix broyée (voir sans abrasif dans certains cas), pour les parties en relief (moulures, rechampis, sculptures)

aero-relief

- décapées chimiquement dans les cas de reliefs ayant plusieurs couches de peinture, ou ayant été traités avec du vernis polyuréthane

decapage-relief

- ou tout simplement décirées/lessivées à la "popote" de menuisier (c'est souvent le cas des armoires régionales anciennes), puis séchées

Suite à cela, une étude du bois est faite, afin de vérifier son état, et de déterminer les éventuels traitements à appliquer (anti-fongique, ou anti-xylophage, par exemple), et les réparations à effectuer (rebouchage, solidification, voir changement de parties trop abimées): lorsque le travail est trop important, nous vous demandons l'autorisation d'engager des frais supplémentaires)

Puis l'ensemble des parties du meuble subit un premier égrénage, afin d'adoucir sa texture.

egrenage-bois-nu-1

* Remarque: S'il est prévu une rénovation intérieure d'un buffet, par exemple, et que son caisson est indémontable, le travail sera beaucoup plus compliqué, et donc bien plus long; la facture sera donc bien plus élevée (mais cela sera entendu avec vous dès la rencontre préalable où nous inspecterons visuellement le meuble). Nous ne vous conseillerons donc pas de rénover l'intérieur d'un meuble aggrafé collé comme ils étaient souvent commercialisés dans les années 80: le coût du travail serait supérieur à la valeur du meuble.

Les ferrures  (entrées de serrures, clefs, serrures, poignées, gonds, filets, etc...) seront aéro-gommées, puis lustrées, si elles ne sont pas à remplacer.

fiches

Les autres services

En ce qui concerne par exemple les jantes ou les cadres de cycles, le procédé de mise à nu du métal est l'aéro-gommage, à l'aide d'un abrasif semi-dur (Archifine); les pièces sont ensuite éventuellement traitées contre l'oxydation, puis lustrées, et enfin apprêtées pour la mise en teinte.